© Edit'Presse / Magazine Magma 

JEANNE ADDED, QUAND LA LUMIERE NAIT DE L'OBSCURITE

2016

C’est sous des trombes d’eau que je prends la route pour rejoindre la salle du Silex à Auxerre (ce sera la même au retour). Un concert de Jeanne Added ça se mérite. Pour une fois, je n’arrive pas trop tôt, juste le temps de boire une petite bière sélectionnée par la salle et la première partie peut commencer. L’ambiance est plutôt « dark » et froide avec le groupe italien Be Forest. Heureusement qu’il fait chaud dans la salle. Un simple « We are Be Forest » et de timides paroles en anglais sont offerts au public pendant leur set. Musicalement rien de renversant, un rythmique très binaire, des chants un peu trop neurasthéniques à mon goût. Bref je repars prendre une bière en attendant Jeanne Added.

La mise en place technique assez longue permet de mettre sous pression le Silex déjà bien chaud. Les aficionados se pressent pour être au premier rang et voir de près le phénomène pop qu’est Jeanne Added. C’est très simplement en marchant que la chanteuse, de noir vêtue, et son groupe entrent sur scène. La gente masculine est ultra minoritaire dans le groupe, seul le batteur est un homme. Jeanne, cheveux blonds platine, est seule face au public sur une petite bande de scène balisée par des barres de spots blancs, ambiance minimaliste. Très vite, en avançant dans le set, on s’aperçoit que les 4 membres du groupe sont dans une parfaite osmose musicale, les regards s’échangent, ainsi que des sourires de joie. La joie est partagée par le public, qui très vite, entre en communication avec les musiciens. Des petits soucis de retours au départ, ne perturbe pas Jeanne qui enchaîne les tubes du groupe : « A war is coming », « It », « Look at them », « Missing it all », Back to summer ». Les spectateurs jubilent, Jeanne leur demande de sauter, ils obtempèrent sans résistance. Le contraste est saisissant avec la première partie. Malgré une musique « pop-dark-wave-shoegaze », le groupe offre pourtant une ambiance des plus chaleureuse, c’est assez bizarre comme sentiment. Les morceaux intimistes alternent avec des chansons plus punchy et dansantes. Jeanne, ce n’est pas uniquement des morceaux efficaces, c’est aussi une voix et quelle voix ! Elle est secondée par les deux claviers du groupe donnant un effet choral très intéressant sur scène. Enfin, on ne peut parler de ce concert sans parler de la présence scénique de Jeanne, qui occupe son petit espace d’avant scène, toute en invoquant les « dieux » du ciel ou en interpellant le public à la rejoindre dans son univers musical. Pour clôturer son show, Jeanne Added vient seul sur scène pour reprendre les Breeders, magique ! Dur de reprendre la route sous la pluie après ça…

Texte et photos©Brice Vanel

COSMIC TRIP #20, TOUJOURS AUSSI PETILLANT

À la fois kitsch et classe, rétro et surprenant, en mode noir & blanc ou coloré : le Cosmic Trip de Bourges vieillit bien. À l'image de son public, majoritairement quadra-quinqua mais encore suffisamment vaillant pour enquiller quatre jours de pur rock 'n' roll. De cet enivrant marathon sonique, en dehors des sets sans surprises des Kaisers et du Heavy Trash de Jon Spencer, on retiendra le surf moderne et racé de Fifty Foot Combo, la furie de Legendary Shack Shakers, l'élégance des Japonais Minnesota Voodoo Men, le country-blues déjanté de Mysterious Asthmatic Avenger et le vent de fraîcheur apporté par les gamins de Archie & the Bunkers. Et je ne vous parle pas des stands de vinyles – à prix très corrects - capables de soulager le plus exigeant des mélomanes compulsifs…

 

Jean-Michel Marchand, avec la complicité de Lionel Dekanel (442e Rue)

© photos Gianni Villa

L'INTERNATIONALE FOLK EN ESCALE A PARIS

20/01/2016

Vendredi 11 décembre, Giant Sand est à Paris… Moi aussi ! Il me tardait de compter ce groupe dans ma playlist physique. C’est le Winter Camp festival qui me fait ce petit cadeau avec une date à la Gaîté Lyrique. Cet écrin pour la musique fait cohabiter audacieusement le style contemporain avec sa construction datant du 19ème. La Gaîté Lyrique, ce lieu au riche passé est désormais un véritable temple des arts numériques et des musiques actuelles. Un ami et moi-même, arrivons au début du set de Pain Noir, groupe clermontois. Après deux, trois morceaux, on se regarde et on se dit : « c’est normal que le son soit si brouillon ?». J’avoue être un peu déçu par la prestation de ce groupe dont j’avais pourtant entendu du bien. Apparemment, ce son serait du à une arrivée trop tardive sur Paris (balance). Malheureusement cela ne m’aide pas à apprécier cette pop-folk chantée en français. Le dernier titre atmosphérique de Pain-Noir me laissera malgré ttout une bonne dernière impression...

UN 14 NOVEMBRE A LA CAVE A MUSIQUE AVEC PROHIBITION

Décembre 2015

Vendredi 13 novembre, comme une fois par mois je rends visite à la rédaction de Magma pour échanger sur les papiers à venir. Dans la soirée j’apprends que des attentats sont en cours à Paris. Je me couche en me disant que cela ne pouvait qu’être un mauvais rêve. Le lendemain, le mauvais rêve s’est transformé en un réel cauchemar avec des centaines de morts et de blessés, notamment dans une salle mythique parisienne, le Bataclan. L’univers de la musique est touché en son cœur, dans un de ses endroits où jeunes et moins jeunes aiment à s’offrir un instant de répit, une parenthèse enchantée loin des tracas quotidiens. Ce samedi 14 novembre revêt une ambiance particulière !

LES NUITS DE CHAMPAGNE, UN FESTIVAL EN PLEINE EFFERVESCENCE !

Novembre 2015

Par le plus pur des hasards, les Nuits de Champagne avait lieu durant la semaine de référence des fans du film Retour vers le futur (le fameux 21 octobre 2015), soit du 18 au 24 octobre. Pour vous parler de cette 28e édition, j’ai décidé de remonter le temps avec ma Doloreane, autoradio à fond !

Je commence certainement par le groupe dont la moyenne d’âge est la plus jeune de tout le festival, 22-23 ans : Hyphen Hyphen. J’avoue que j’avais une appréhension à voir ce groupe étiqueté « électro pop ». Les premiers morceaux me rassurent ; les claviers et autres boîtes synthétiques ne sont pas omniprésents, c’est un vrai groupe qui ne se cache pas derrière des machines. Deux mecs et deux nanas avec une énergie à revendre qui ont mis le feu à la Chapelle Argence.

OENO MUSIC FESTIVAL, JAMAIS DEUX SANS TROIS !

Octobre 2015

Combien faut-il d'essais avant de trouver la bonne formule, la bonne date, la bonne programmation, l'ambiance adéquate, sa marque de fabrique ?

A l'heure du bilan et des questions sur l'avenir de l'Oeno Music Festival, le magazine Magma se penche sur la dernière édition.

Pour l'Oeno, en juillet dernier, ce n'était que la deuxième édition mais à nouveau, l’affiche avait de quoi séduire les mélomanes. Eh oui ! Si de nombreux événements font le pari des groupes qui font le « buzz », l’Oeno lui, mise sur le plaisir des oreilles et du palais. Oui, car dans Oeno Music Festival...

 

GODOT vs. LATE NIGHT

juin 2015

Théâtre en Mai – mai 2015- (Grand Théâtre / Parvis Saint-Jean – Dijon)

 

Attendre Godot, nous l’avons attendu !

Difficile de rendre plus bel hommage à Beckett qu’avec ce casting ressuscitant les plus belles heures de Laurel et Hardy avec Abbès Zahmani et Charlie Nelson. Et le détour aux numéros de clown ne s’arrête pas là, convoquant tour à tour Buster Keaton ou Charlie Chaplin pour les ressorts comiques tranchant avec l’absurde. Quant à la mise en scène de Jean-Pierre Vincent, elle aussi reste fidèle aux premières affectionnaient de Beckett, identique, à quelques détails près, à celle de Roger Blin de 1978.

UN BIJOU D'EXPO

2015

Dijon / du mercredi 24 au lundi 29 juin (11h00 – 19h00)

 

Coup d’éclat pour le Comité du développement économique de la bijouterie joaillerie (Francéclat, l’intitulé complet est comité professionnel de développement économique au service des secteurs de l’horlogerie, de la bijouterie, de la joaillerie, de l’orfèvrerie et des arts de la table. ndlr) qui expose pour la première fois à Dijon, la production des entreprises de la branche.

C’est environ 230 bijoux qui sont exposés sous les voutes du Cellier de Clairvaux, transformé pour l’occasion, en un gigantesque écrin. Ecrin sublimant les métaux précieux jouxtés de pierres et écrin sublimé lui-même, par la présence de ces pièces étincelantes.

 

EFFERVESCENCES 2014

24.10.2014

Plongés dans le rêve !

 

Qui pourrait bien faire la fine bouche à l'issue de la cinquième édition du festival Effervescences ? Codirecteurs de l'événement dédié aux arts visuels, Olivier Peyronnaud (directeur de la Maison de la Culture de Nevers et de la Nièvre) et Philippe Genty peuvent se féliciter d'avoir su, mieux que jamais peut-être, embarquer le public dans de prodigieuses fables. Entre pays des chimères et réverbérations introspectives... 

Dans une programmation en grande majorité assurée par les artistes issus du Centre de création de la MCNN, ou coproduits avec celle-ci, Effervescences n'a souffert d'aucune faiblesse. 

LE CHILI & LA BOLIVIE

30.08.14

Comme un boomerang …

En octobre dernier nous vous amenions au Chili, à la découverte de la région du Maule : son fleuve, ses lagunes, une nature aussi sauvage que passionnante et puis la grande Cordillère. Dépaysement absolu ! Il nous en a fallu peu pour motiver un nouveau voyage sur cette terre aux mille contrastes.

En route pour le Nord du Chili et le Sud Lipez Bolivien…

Comment envoyer du rêve avec un petit budget en partant à l’autre bout du monde ? Environnement, patrimoine, activités culturelles et sportives, prix, accessibilité et surtout, accueil ! Si vous voulez avoir un souvenir unique de votre voyage

1/6

Please reload